e-création

Forte des atouts portés par différents acteurs du territoire (établissements publics de médiation, entreprises productrices de contenus culturels, laboratoires de recherche spécialisés), la région Nouvelle-Aquitaine peut devenir un des leaders nationaux et européens dans le champ des Industries Culturelles et Créatives (ICC), à condition de s’engager pleinement dans l’ère numérique. Le thème e-Creation/e-Culture du Programme CPER Numéric s’inscrit dans cette stratégie d’innovation puisqu’il s’agit d’analyser les problématiques auxquels sont confrontés les acteurs des ICC sur le territoire, pour les accompagner dans la mutation de leurs modèles technologiques, économiques et juridiques, face au développement du numérique. Différentes actions sont ainsi menées auprès des acteurs pour les accompagner dans le développement des produits ou services suivants : les visites familiales interactives, l’introduction des robots, l’indexation des contenus hétérogènes et les archives augmentées dans le cadre d’un projet de Musée 3.0, le livre numérique enrichi et le prêt en bibliothèque, le cinéma 3D et le rendu HDR.

Description des actions menées :

Visite familiale interactive :

De nombreux musées ou site patrimoniaux régionaux, nationaux et internationaux ont décidé de se lancer dans l’accompagnement numérique des visites, mais en réalité, très peu ont réussi cette transformation digitale. Menée dans le cadre du projet Musée 3.0, cette première action vise à intégrer une dimension interactive dans l’expérience de visite muséale de façon à accroître la satisfaction des parents et des jeunes visiteurs sans pour autant bouleverser la scénographie existante développant un regard « expert ». Il s’agira de concevoir une visite familiale interactive adaptée aux compétences cognitives et sensori-motrices d’enfants d’âges variés en développant des interfaces de consultation interactive sur divers supports nomades.

Photographie du musée de la Bande Dessinée à Angoulême (www.alienor.org)

Plan de la visite du musée de la Bande dessinée à Angoulême

 

Introduction des robots :

Parmi les nouvelles formes de médiation muséale, la robotique apparaît comme une innovation susceptible d’intéresser le jeune visiteur. Menée dans le cadre du projet 3.0, notre action auprès des musées du territoire est le fruit d’une collaboration interdisciplinaire dont l’objectif est d’analyser l’introduction des robots dans les lieux culturels et d’étudier comment elle est susceptible de modifier les habitudes des visiteurs. Le Programme CPER a notamment permis l’achat de deux robots Nao qui sont et seront utilisés comme plateforme de test déployés dans des musées.

Photographie des robots Nao

 

Indexation de contenus hétérogènes :

Le projet Musée 3.0 suppose la création d’un système d’indexation automatique des contenus patrimoniaux accessibles à un public familial pour favoriser la flexibilité des thématiques culturelles mises en avant et permettre la constitution d’une offre de services innovante et la fidélisation des publics. Il s’agit donc de pouvoir indexer des contenus hétérogènes. Dans le cadre de cette action, nous nous sommes focalisés sur le Musée de la Bande dessinée. Leur collection est constituée de 12 000 planches et dessins originaux, de fonds imprimés et audiovisuels, ainsi que d’objets dérivés de toutes sortes. Elle permet ainsi d’évoquer la bande dessinée dans ses multiples dimensions.

Extraction des éléments de base d’une planche de BD

 

Archives augmentées :

L’action « Archives augmentées » a pour finalité de construire un cadre de valorisation d’archives nombreuses, dynamiques et hétérogènes. Elle s’articule avec le projet Musée 3.0 puisqu’il s’agit de donner un cadre scientifique puis opérationnel à une perspective de valorisation des archives dans une logique muséale ou patrimoniale. Trois étapes sont envisagées : structuration sémantique des données ; mise en relation entre les données ; traitement automatique des données.

Numérisation et création de liens sémantiques entre les données d’archives

Livre numérique et prêt en bibliothèque :

Les bibliothèques et médiathèques scolaires, de quartier, ou départementales sont des vecteurs essentiels d’accès à et de diffusion de la culture. L’environnement numérique a induit un changement de paradigme qui débouche sur un changement de pratiques contractuelles et l’apparition de nouveaux modèles économiques. En dépit de l’incertitude permanente qui plane sur les évolutions techniques, les modèles de valorisation économique se construisent progressivement pour le prêt numérique public. Il est donc essentiel d’analyser la pluralité des modes d’accès proposés aux contenus numériques pour les bibliothèques et de croiser ces données avec les besoins des usagers et les contraintes de gestion des fonds documentaires.

Livre numérique. CC0 Public Domain

Cartographie du Web du livre en France (www.medialab.sciences-po.fr)

Cinéma 3D et rendu HDR :

Les technologies de vision stéréoscopique « 3D » et celles qui sont liées aux nouveaux écrans à haute dynamique (« HDR ») ont pour ambition de réduire le fossé entre le monde réel et le contenu affiché sur un écran quel qu’il soit. Ces technologies permettent de transmettre des informations visuelles jusque-là impossibles à appréhender et intéressent de nombreux domaines industriels où la qualité de l’image est primordiale. Le projet a pour but d’analyser l’impact de ces technologies numériques sur le système visuel en condition de laboratoire, mais aussi progressivement, en condition d’usage réel afin d’améliorer la qualité de l’expérience du spectateur.

Présentation par Chaker Larabi d’un dispositif de télévision 3D (www.7apoitiers.fr)

 

Mots-clés : Industries culturelles et créatives, arts numériques, innovation plurimédia, territoire, musée 3.0, visite familiale interactive, indexation de contenus hétérogènes, robot, archives augmentées, livre numérique et prêt en bibliothèque, cinéma 3D et rendu HDR.

Recherche

Menu principal

Haut de page